Ta plus grosse erreur dans la gestion de ton blog

ta plus grosse erreur dans la gestion de ton blog

Qu'on se le dise bloguer pro est un sacré challenge. Il y a les articles à écrire, son activité à promouvoir, répondre aux emails, animer sa communauté, ses produits et services à vendre … de quoi être constamment mobilisée.

Pourtant, alors que ton temps se fait de plus en plus rare et que plus que jamais, tu devrais te concentrer sur l’essentiel, tu ne peux pas t’empêcher de faire cette erreur dans la gestion de ton blog.

 

Je te comprends, j’étais comme toi. Obsédée par l’apparence de mon site, à la recherche de tutos pour mettre en œuvre cette fonctionnalité hyper sympa que j’avais vu ailleurs, toujours à fouiner à droite à gauche sur comment je pourrais encore améliorer mon site.

 

Fais-tu ça toi aussi ?

 

Je me disais « pour avoir un blog qui fasse pro, il faut qu’il soit PARFAIT, de la tête aux pieds ». Le moindre petit accro, me donnait l’impression de ne pas être à la hauteur, de prouver au reste du web que j’étais une débutante, que je n’étais pas à la hauteur de ces autres blogueuses à la plastique parfaite. Et comme si c’était la raison la plus excusable de toutes, je me cachais derrière la fameuse expression du « bébé blog » pour justifier mon amateurisme.

 

Oui, mon site était tout récent, alors c’est NORMAL.

C’est normal si y a des petits trucs croches,
C’est normal si je n’ai pas beaucoup de visiteurs,
C’est normal si je n’ai pas de communauté,
C’est normal si je ne tire pas de revenus de mon site.
Il faut du temps, bla bla bla.

 

Ressens-tu ça toi aussi parfois ?


Si c’est le cas, reste avec moi. Je vais te donner les meilleurs conseils de gestion que j’ai tiré tout personnellement de ces années de blogging.


Conseil n°1 - Quand tu es en affaire, il faut être efficace.

Tu veux tirer des revenus de ton blog ? Toutes mes félicitations !

Parlons franchement : quelles sont les actions au quotidien que tu mets en œuvre pour faire entrer de l’argent ?

Sois honnête avec toi-même. Regarde les différentes tâches que tu réalises et évalue celles qui ont un impact direct sur ton compte en banque à la fin du mois.

  • Est-ce que cette police d’écriture que tu as passé 10 000 ans à choisir a joué un rôle ?
  • Est-ce que cette photo pour laquelle tu as consacré 15 bonnes minutes de recherche en valait-elle la peine ?
  • Et ta participation aux échanges de likes dans les groupes Facebook a-t-elle contribué à te faire décrocher des contrats, réaliser des ventes ?

Humm, je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose me dit que non.


Conseil n°2 - Garde le focus

Le problème quand on blogue, c’est qu’il y a tellement de choses à faire que l’on a vite tendance à s’éparpiller. La tentation est grande de passer du coq à l’âne, en perdant en cours de route la raison initiale pour laquelle on s’était retrouvé derrière son clavier.

Ce que je te suggère, c’est de t’assigner des tâches et de t’y tenir. Ne te perds pas sur les réseaux sociaux, les banques d’images libres de droit ou les tutos en tout genre.

Définis-toi un objectif à atteindre, une liste de tâches à réaliser pour y parvenir et met en œuvre ce qui doit être fait pour y parvenir.

 

Conseil n°3- Cesse d’écrire des articles non-stop/de poster tes articles partout

et concentre-toi plutôt à mettre en places des actions qui vont te rapporter des clients.


Rentrons dans le vif du sujet. J’ai longtemps pensé que plus j’écrivais des articles par semaine, plus j’allais améliorer mon référencement, plus j’avais de chances d’avoir de nouveaux lecteurs.

C’est totalement vrai.

Sauf qu’il y a une chose que je n’avais pas prise en compte. A quoi sert-il d’avoir des lecteurs si derrière je n’en tire aucun revenu direct ?

 

Grande leçon ici :

 
Miser sur les partenariats pour gagner ta vie en tant que blogueuse, c’est comme acheter un ticket au loto en espérant gagner le gros lot.
 

 

Au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, beaucoup se bousculent au portillon, mais très rares sont les élues.


Ce qu’il te faut c’est un plan.

Un plan pour atteindre tes objectifs financiers, un plan pour gérer toutes les actions à déployer.


Eh mais qui a dit que bloguer pro ce n’était pas du travail ?!


Heureusement, j’assure tes arrières. J’ai pour toi une sélection de 3 outils pour te permettre gérer ton blog efficacement.


Outil n°1- Squarespace
Je sais que l’on te dit partout que pour avoir un site pro, c’est WordPress qu’il te faut. Eh bien oui, peut-être, mais c’est loin d’être la seule option !


J’utilise Squarespace et cela a vraiment été un bond en avant dans le développement de mon blog ! C’est une plateforme 100% conçue pour permettre d’avoir un site pro sans avoir besoin de mettre les doigts dans le code. Tout ce qu’il faut, c’est glisser-déplacer et le tour est joué. Résultat, t’es capable d’avoir un site à l’allure irréprochable en quelques minutes seulement, pas de plugins? tout est intégré et facile à utiliser. Autant te dire que ça va sacrément te faire gagner du temps.

 

Si tu veux en savoir plus à ce sujet, je t’invite à lire ces deux articles :

 
 


Outil n°2-Trello
Je vais être honnête avec toi, je me suis toujours considérée comme organisée, j’ai toujours été une adepte des to do-list, mais là avec Trello ça prend un autre niveau.


Trello, te permet de gérer de façon visuelle tous tes projets. Tu peux lister tes tâches, te donner des échéances à respecter, visualiser ton calendrier, rattacher des documents à chacune de tes activités, associer des images et partager le tout avec d’autres membres. C’est tellement complet que je ne pense même pas utiliser toutes les possibilités offertes.

 

L’intérêt de cet outil est de :

  • Mettre du process dans ta façon de travailler
  • Réaliser l’étendue des tâches à accomplir en prenant soin de tout lister
  • S’organiser avec tous les éléments en main
tableau trello blogging

    De cette façon, désormais tu ne te diras plus « ah j’ai un article à écrire pour mardi », mais :

    • Je dois écrire mon article
    • Réaliser mes visuels
    • Faire la mise en page
    • Saisir l’article en ligne
    • Préparer des phrases à partager sur les réseaux sociaux pour accompagner l’article etc.

    Chaque grande tâche impliquant une multitude de petites tâches, découper ainsi le travail à accomplir va te permettre d’être plus efficace.

     

    Outil n°3- Google Drive
    Rien de plus pratique le cloud, tu en conviendras. Où que tu sois, quoique tu fasses, tu peux grapiller quelques minutes par-ci, par là pour avancer sur tes articles grâce à Google Docs. Et ça, ça n’a pas de prix.

    google drive organisation blog


    Tu peux utiliser Google Sheets pour te permettre de faire le suivi de tes publications sur tes réseaux sociaux, garder traces de ce que tu publies et évaluer tes progressions en chiffres. Tu peux d’ailleurs retrouver ces tableaux dans le kit de lancement rangé dans les backstages.

     
     

    Et bien sûr, Google Drive en lui-même qui te permet de sauvegarder tous tes visuels et tes documents de travail (comme ton fameux plan !).


     

    VIENS EN DISCUTER AVEC D'AUTRES BLOGTREPRENEURES