Pourquoi bâtir ta communauté de fans sur Facebook est une mauvaise idée

POURQUOI BÂTIR TA COMMUNAUTÉ DE FANS SUR FACEBOOK EST UNE MAUVAISE IDÉE

Blogueuse ou entrepreneure, lorsque l’on décide de se lancer sur le web, nous avons toutes ce même réflexe : créer son site web et lui associer une page Facebook.

 

On le sait, exister sur les réseaux sociaux est fondamental. C’est même indispensable, quasi de l’ordre du vital. Pourtant, quand on prend un peu de recul, on réalise que toute ces communautés sont fragiles et peuvent éclater du jour au lendemain. J’en ai d’ailleurs fait l’amère expérience.

 

Le 29 janvier dernier, j'ai créé Blogtrepreneure.

2 mois et demi plus tard, j'avais une page fan de 90 personnes, mes premières clientes réunies dans un groupe Facebook réservé et pas moins de 230 personnes dans mon groupe Facebook. J'étais pas mal fière de ces premiers résultats. Plutôt encourageant non ?

Sauf que…

Le dimanche de Pâques, quand j'ai voulu me connecter à compte Facebook. Surprise ! Mon compte a été désactivé Facebook. Après m'avoir demandé de charger ma photo, le message suivant s'est affiché :

You Can't Log In Right Now Nous vous remercions pour l’envoi de votre photo. Vous recevrez un message dans un délai de 72 heures si elle respecte nos exigences. Pour l’instant, votre compte a été désactivé par précaution.

Comme ça, sans explication, juste désactivé. Alors que mon compte était bien le mien, portait bien mon vrai prénom et vrai nom de famille. Juste disparu du radar.

Pourquoi ? Aucune idée. A vrai dire, on est pas mal nombreux à se poser la question

J'ai quand même ma petite idée sur le sujet. Le fait est que personne ne prend le temps de lire les CGU. Et surtout personne ne les apprend par cœur. Cela fait maintenant 8 ans que j'ai créé mon 1er compte Facebook et j'ai franchement aucun souvenir de ce qu’elles racontent. Ce que je sais maintenant par contre, c'est que Facebook a fait un gros effort pour simplifier leur prise de connaissance et compréhension de ces dernières. Alors quand j'ai lu qu'avoir deux comptes Facebook (un perso et un pro), n'était pas vraiment vu du bon œil par la plateforme, je me dis que c'est peut-être pour ça. Mais c'est une hypothèse.

 

Cela dit, ce n'est pas tellement ça le plus important dans cette histoire.
La question à vraiment se poser est :

@@Tu fais quoi quand toute ta présence en ligne repose sur Facebook ?@@

 

Quand l'image de ton entreprise existe uniquement sur Facebook ? Quand ton image de professionnelle n'est visible que sur Facebook ?

 

Les leçons à en tirer

 

Je vais être honnête avec toi. Tu es vraiment mal. Et c'est vraiment ça le GRAND enseignement de cette histoire. Si dans ma première vidéo "post suppression de mon compte Facebook", je te disais que quoiqu'il arrive, j'étais confiante, c'est parce que derrière, j'avais ma mailing list.

 

Facebook pouvait bien décider de me jeter dehors, je ne perdais pas tout. Mes fans, mes clientes, je les ai déjà dans ma liste d'emails. Je peux leur écrire dès demain pour leur expliquer ce qu'il s'est passé. Elles n'ont pas à flipper en se demandant si je suis partie en courant avec leur argent, si j'ai décidé de tout plaquer, si je vais continuer à écrire des articles sur le blog. Non, parce qu'il suffit que je leur envoie un simple email pour leur signifier. C'est pour ça que c'est INDISPENSABLE de te constituer au plus tôt (voir dès le départ) ta mailing list. Je peux te dire que lorsque je me suis aperçue de la fermeture de mon compte, que j'ai regardé le nombre de personnes VS le nombre de personnes inscrites à mon infolettre, je me suis dis "ouf… tout va bien aller".

S'il y a une chose que je veux que tu retiennes de ce message aujourd'hui, c'est que tu dois te bâtir ta PROPRE communauté, indépendamment des réseaux sociaux.

Il faut que tu sois propriétaire de ta communauté.

Tu ne peux pas dépendre du bon vouloir des plateformes.

Si elles décident de supprimer ton compte (comme le mien), de te faire payer (booster ta publication ça te dit quelque chose ?) ou quoique ce soit, tu as perdu d'avance.

les réseaux sociaux ne sont pas ta communauté ta mailing list l'est

Facebook, Twitter, Instagram et compagnie, ils sont les vrais propriétaires de ta communauté, tu dois t'en émanciper.

Là, maintenant, tout de suite, propose à tes lecteurs une porte d'entrée dans ta mailing list.

challenge le freebie parfait

J'avais prévu de lancer un challenge gratuit sur Comment créer le freebie parfait, pour t'aider justement à ouvrir la porte à tes visiteurs. Les derniers événements ont perturbé l'organisation du challenge, mais tu peux toujours t'inscrire sur la liste pour suivre ça quand ça aura lieu.


Ton kit de survie en cas de fermeture de ton compte facebook :

1. Contacter tes fans pour leur dire que tout va bien.

J'ai personnellement utilisé la vidéo pour communiquer avec ma communauté.N'ayant plus d'accès direct pour publier dans mon groupe facebook, j'ai demandé à l'une des membres en privé de bien vouloir relayer la vidéo.

2. Inviter tes fans à s'inscrire via ton site.

Dans ma vidéo, j'ai invité les membres de mon groupe à s'inscrire sur la page spéciale que j'avais créé pour être informé de l'avenir du groupe. Mais parce que ma proposition devait être suffisamment incitative pour susciter des inscriptions, j'ai offert de partager mes leçons à tirer de cet événement et comment faire pour se remettre de ce type d'événement.

 

3. Leur envoyer un email !

Dans ce moment de transition, il est essentiel de garder le contact avec ta communauté. Tu ne veux pas qu'elle ait l'impression que tout s'arrête, perde de l'intérêt et aille trouver son bonheur ailleurs. Montre-lui que tu n'es pas loin et implique ton lecteur dans le processus du changement. 

 

Et toi que penses-tu du fait de créer ta propre communauté pour gagner en indépendance vis-à-vis des réseaux sociaux ?


REJOINS LE GROUPE FACEBOOK DES BLOGTREPRENEURES POUR EN DISCUTER !