Comment rendre ton blog plus professionnel ?

Comment rendre ton blog plus professionnel ?

Quand on décide de faire passer son blog au niveau supérieur, ce n’est pas toujours évident de savoir par où commencer. On voit ici et là tellement de blogs superbes sur la toile, on envie ces blogueuses pro qui ont réussi à transformer leurs rêves en réalité et on se demande “Comment diable ont-elles réussi à faire ?!”. J’ai pour toi 5 trucs pour rendre ton blog plus professionnel.

 

1.avoir une identité visuelle unique

 

As-tu déjà prêté attention à ce qui faisait que tu étais capable de reconnaître en deux en trois mouvements une publicité de ta marque préférée ? Ne serait-ce pas tout simplement les couleurs utilisées, les polices d’écritures ou cette petite image distinctive (logo ou autre visuel) ?

C’est ce que l’on appelle une identité visuelle. Il est vraiment important de penser dès le départ à ce qui va définir ton identité.

 

Quelles polices d’écritures vas-tu utiliser pour tes articles, tes titres ?
Quel logo pour ton blog ? Tes publications sur les réseaux sociaux ?
Quelles couleurs vas-tu retenir pour égayer ton site et tes visuels ?


Toutes ces petites choses sont essentielles à définir en amont pour te permettre de définir un modèle unique à utiliser pour l’ensemble de ta présence en ligne.

Cette identité, ta marque de fabrique, doit sauter aux yeux aussitôt que l’internaute arrive sur ton blog. C’est elle qui va permettre au lecteur de te reconnaitre parmi 1000 autres blogs. Ton image est belle, soignée, reconnaissable, identifiable.

Raphaelle sur son site Web & Girls l’a parfaitement fait. En un clin d’œil TU SAIS que ses couleurs sont :

  • le rose
  • le vert,
  • le jaune,
  • et le gris. Toutes ces couleurs se retrouvent déclinées dans ses titres, dans les éléments structurants du site.
 
capture écran site web and girls
 


On notera également le même modèle d’image pour l’article du blog décliné. De cette façon, de n'importe où sur la toile, on reconnait instantanément l'origine de l'image.

 

Comment te créer ton identité visuelle ?
 

Il ne suffit pas de grand chose pour structurer ton image. Tu as besoin de :

  • 3 polices d'écriture (pour tes titres, sous-titres et corps du texte)
  • de définir tes couleurs officielles (et de t'y tenir!)
  • et bien sûr, d'avoir un logo.

 

Pour tes visuels, si tu n’es pas très à l’aise avec le graphisme, pas de panique, il y a deux sites fantastiques pour t’aider à réaliser de magnifiques visuels pour ton blog. Ils sont tous les deux gratuits, c’est très facile à prendre en main et cela fait des miracles ! Canva et Picmonkey.

Leur point fort : proposer des trames déjà toutes faites pour tout type de publications (réseaux sociaux, blogs, documents, marketing, événement etc.). Tu peux ainsi y puiser des idées, t’en inspirer et les adapter à tes besoins très facilement.

Canva est mon site préféré pour ça, car il te permet de sauvegarder des réalisations les unes après les autres. Une fois que ton modèle est défini, plus besoin de repartir de zéro, tout ce que tu as à faire, c’est de changer en un clic ton image et ton texte et hop te voilà prête !


2. Être constante dans tes efforts

 

Très souvent quand on commence à bloguer, on est ultra motivée, on déborde d’idées et on veut publier au maximum pour gagner en visibilité. Le truc, c’est qu’à vouloir mettre trop d’énergie et espérer des résultats rapides (trafic, visibilité, commentaires, etc),on a tendance à :

  • se démoraliser de ne pas avoir les résultats escomptés
  • se démotiver dans la rédaction de nouveaux articles
  • et finalement abandonner en moins d’une année de blogging.

 

Je sais que de l’extérieur on a tendance à se dire que du jour au lendemain on peut être propulsé du statut d’inconnu à célébrité du web, mais voilà le truc.

 

@@le blogging : c’est n’est pas un sprint, mais une course de fond@@

 

La vérité c’est que c’est extrêmement rare de pouvoir faire exploser son blog dès les premiers mois. C’est un travail de longue haleine et de persévérance pour pouvoir toucher un public de plus en plus grand. Malheureusement, cela ne se fait pas en un jour. Ce que tu dois faire, c’est écrire régulièrement. Il vaut mieux écrire moins et mieux, que d’écrire des articles peu intéressants systématiquement. Donne-toi un rythme (une seule fois par semaine, c’est déjà très bien!) et garde-le !

Ton esprit déborde d’idées que tu veux coucher sur papier ? Parfait, écris tes articles d’avance ! De cette façon, tu auras déjà des articles prêts à l’emploi pour les jours de panne d’inspiration.

 

Comment faire pour garder le rythme ?

Et si tu essayais de planifier tes billets de blogs sur une année entière ? As-tu déjà essayé ? Ce n’est pas aussi compliqué que ça en à l'air, je te le promets. Tout ce que cela te demande, c’est de brainstormer sur les sujets que tu voudrais aborder sur ton blog et de noter toutes ces idées dans un calendrier. De cette façon, tu sauras quel article rédiger pour ton blog et quand le publier.

Si l’objectif d’une année te parait un peu trop ambitieux, tu peux toujours essayer sur un trimestre.

Si tu as déjà des catégories existantes sur ton blog, ça ne sera vraiment pas difficile de trouver des idées en rapport avec ses thématiques. Par exemple, si tu as un blog lifestyle, tu as probablement des rubriques : mode, beauté et humeur.

Résultat, d’un point de vue mathématique, tu as juste à trouver 4 idées d’articles pour chaque rubrique et te voilà prête pour 3 mois de contenu !

planification blog1
planification blog2

 

3. Apporter de la valeur ajoutée

 

As-tu remarqué le nombre de blogs impressionnants qui existent sur internet ? Il suffit de faire un tour sur Hellocoton pour voir le nombre impressionnant de blogs qui existent. A ton avis, qu’est-ce qui différencie un blog d’un autre ?

Il y a tout d’abord l'esthétique du site (vu dans le 1er point), mais surtout la qualité des articles rédigés. Qui ça intéresse d’aller lire des articles vus et revus ? Personne.


Par contre, si tu prends le temps d’écrire de longs articles de fond, avec des exemples, des illustrations, des données, tout ce que peux apporter pour APPRENDRE quelque chose à ton lecteur, sans nul doute que tu vas arriver à transformer l’internaute de passage en lecteur attentif.

Pour mettre toutes les chances de ton côté pour un bon référencement sur le moteur de recherche Google, il est recommandé d’écrire des articles d’au minimum 300 mots. Le fait est que c’est largement insuffisant pour te permettre d’atteindre cet objectif de qualité. Quand j’ai commencé à bloguer, je peux t’assurer qu’arriver à écrire 300 mots sur un sujet me semblait hyper difficile ! L’astuce c’est que, plus tu vas prendre l’habitude d’écrire des articles, plus cela va devenir facile pour toi d’écrire de longs articles. Les idées viennent plus rapidement, ton écrire coule de source sur ton clavier. En fait, c’est un exercice qui demande de l’entrainement tout simplement.

Tu es une athlète du clavier. Au début, peut-être que tu n’écriras qu’une quinzaine de lignes (300 mots), mais à force d'entrainement, tu atteindras les 700 mots, puis les 1000 et voir les 2000 mots ! C’est certain que d’écrire sur le dernier film sorti au cinéma pour simplement dire que tu l’as aimé ou détesté en 2000 mots, va te sembler impossible. Mais en fait quel intérêt cela a pour ton auditoire ? N’y a-t-il pas déjà d’autres sites de références qui le font très bien ? Par contre, si tu commences à parler du réalisateur, de la filmographie des acteurs, des jeux de lumière que tu as relevés, des décors ou je ne sais quoi encore, te voilà avec beaucoup de matière et de quoi écrire un long article qui se distinguera sans nul doute de la masse !

Tu dois te demander ce que tu peux apporter de plus et le mettre en avant. C’est ainsi que tu pourras construire un blog pertinent apprécié de tes lecteurs. Et qui dit article de qualité, dit partage, visibilité et audience grandissante. Tu me suis ?!


Es-tu prête à professionnaliser ton blog ?
Marketing by


4. envoyer des infolettres

 

Newsletter, infolettre, peu importe le terme pour le désigner, il est ESSENTIEL de garder le contact avec tes lecteurs.

Je ne sais pas ce que tu en penses, mais moi je trouve qu’il n’y a rien de plus personnel dans mon environnement en ligne que ma boite mail. J’imagine que tu n’aimerais pas que n’importe qui puisse y accéder et venir fouiner dans tes correspondances pas vrai ? Pourquoi ça ? Parce que c’est PRIVÉ, c’est TON espace, ton intimité.

Conclusion, si tu arrives à mettre un pied dans la boite mail de ton lecteur, c’est un accès privilégié qu’il t’accorde à son jardin secret. Je veux que tu réalises oh combien cette autorisation est précieuse, la chance que cela représente qu’il t’ouvre cette porte d’entrée. Une fois par semaine (plus ou moins, à ta convenance), tu vas pouvoir directement correspondre avec ton lecteur. L’infolettre crée un lien direct, une relation de confiance. Ton lecteur s'habitue à recevoir tes messages réguliers, tu fais partie de son quotidien, il apprécie tes messages et les lit assidûment semaine après, semaine, mois, après mois.

 

Envoyer des infolettres : pourquoi faire ?

Tellement de possibilités s’offrent à toi.
Tu peux lire “Pourquoi tu as besoin d’une liste d’email” si le sujet t’intéresse.

pourquoi-tu-as-besoin-dune-liste-demail-

Comment faire ?

Tu peux commencer très simplement en proposant à ton lecteur de s’inscrire de lui-même à ta newsletter. Pour cela, tu as plusieurs points d'entrée possibles. Tu peux proposer un espace en haut de ton blog, dans ta colonne de droite (sidebar), dans le pied de page (footer), à la fin de tes articles. Rien qu’en ajouter ces différents espaces d’inscription à ton site internet, tu devrais voir rapidement ton nombre d’inscrits augmenter en flèche !

Sur le site Aime ta marque, par exemple, on retrouve des images incitant à s'inscire à l'infolettre à différents endroits du site. Dès la page d'accueil, mais aussi dans le corps même des articles.

capture ecran aime ta marque


5. vendre un produit, un service ou une formation

 

Ok, je sais, je ne vais pas casser trois pattes à un canard en disant ça, mais qu’est-ce qui différencie un blog perso d’un blog pro selon toi ? Pour moi, autant ne pas y aller par quatre chemin…. c’est le fait d’en tirer des revenus. Je sais, je sais, un sujet bien tabou dans la blogosphère. Publicités, articles commandités, liens affiliés, tout ça, les lecteurs n’aiment pas. Ils ont l’impression d’être les dindons de la farce. Et peut-être bien que par moment… ils ont raison.

Il suffit de faire un tour sur Twitter pour s’en rendre compte :

 

Mais tu sais quoi ? Il y a d’autres alternatives !

Pourquoi ne vendrais-tu pas toi-même tes propres produits ou services ? Tu deviens 100% indépendant des marques, sponsors ou tout contrat extérieur. Tu es libre de promouvoir ta propre offre, quand tu le souhaites, et de la façon dont tu penses être la plus pertinente.

Plus personne ne peut te reprocher d’avoir vendu ton âme au diable.

 

Et tu sais ce qui est encore mieux ? Si tu proposes des produits ou service dans un domaine qui se trouve être TA spécialité, celle-là même qui fait que tout le monde adore ton blog ?! Il y a fort à parier que ton audience te soutiennent dans cette direction. Les gens aiment voir leur idole évoluer ;)

Tu pourrais …

  • vendre tes propres créations maison,
  • proposer des services de coaching
  • ou offrir des programmes de formation en ligne.

 

Cette dernière option, je te le dis en 1 000 est extraordinaire. Pourquoi ? Parce que tu peux partager le meilleur de ce que tu sais sur ton sujet, à toute une communauté. Pas de prestataire externe, pas de gestion de stock, ni de marchandises, tout ce que cela te demande, c’est d’être capable de construire un plan de formation sur un sujet qui vous tient à cœur, à toi et à tes lecteurs. Tu es capable de les aider à s’améliorer, progresser et être meilleurs sur un point précis (ta spécialité) : c’est la clé.

 

Vendre des formations. Pas mal obscure comme idée hein ?! As-tu remarqué le développement croissant des Mooc ces dernières années ? Ces formations en ligne ouvertes à tous ont le vent en poupe. De plus en plus de monde est séduit par l’idée de pouvoir apprendre en ligne, de chez soi, à la demande. Pourquoi ne pas t’inscrire dans cette tendance ?

 

Après ce long exposé dis-moi, par quel bout vas-tu commencer pour professionnaliser ton blog ?


Rejoins le groupe Facebook des Blogtrepreneures pour en discuter !