Comment faire grossir sa communauté en ligne ?

 comment faire grossir sa communauté en ligne

Tu te demandes comment t'y prendre pour faire grossir ta communauté en ligne ? J'ai sélectionné pour toi 5 stratégies clés, 100% gratuites, pour te permettre d'attirer de nouveaux membres. 

Quelle que soit la raison qui t’ait poussé à ouvrir un blog, que tu sois une amatrice ou une professionnelle, nous avons toute une chose en commun : nous produisons des articles pour être lus.

Je mets au défi quiconque de me dire qu’elle se casse la tête à produire du contenu juste pour son plaisir personnel. A ce stade, autant tenir un journal intime.

 
 
 Podcast blogtrepreneure
 

Les blogs ont ce pouvoir magique de pouvoir rassembler un ensemble de personnes, de divers horizons, autour d’un même sujet. C’est vraiment un outil fort pour se créer une communauté de personnes autour de son activité (personnelle comme professionnelle tu l’auras compris). Mais encore faut-il savoir comment s’y prendre pour arriver à toucher le maximum de personnes et savoir aussi comment à arriver à mobiliser les gens.
 
Publier des articles en ligne ne suffit plus depuis bien longtemps, poster des vidéos non plus. Il faut dire que nous sommes bien nombreux à le faire ! Pour arriver à sortir du lot, selon moi, deux éléments entrent en jeu : la personnalité et un poil de stratégie.

1er élément : Travailler son image
Pour la personnalité malheureusement je ne pourrais pas t’être d’une grande aide, car clairement tout dépend de toi ! Ce que je peux te dire, c’est que ce sont souvent les personnalités aux caractères les plus trempés/les avis les plus tranchés, dont on se souvient le plus. Pour autant, je ne pense pas qu’il faille se transformer en une personne que l’on n’est pas en ligne (jusqu’à se créer un personnage) pour arriver à se bâtir une communauté. A mon avis, c’est même plutôt une question de travail sur soi et sur l’image que l’on veut renvoyer à l’extérieur. Ce travail permettant d’identifier et de décider de quel trait de sa personnalité on va mettre en avant sur le web. Cela pourrait très clairement être l’objet d’un article au complet, il y aurait long à discuter et débattre à ce sujet.


2ème élément : Mettre au point une stratégie
Cependant, ce sur quoi j’aimerai m’arrêter aujourd’hui, c’est sur le brin de stratégie. Et je sais que ça hérisse le poil de parler de stratégie lorsque l’on parle de web, mais je vais le dire encore une fois : pour construire ta communauté tu as besoin de mettre en place des stratégies. Car voilà, on a beau penser que les personnes avec un gros following / mailing list / clients, y sont arrivées comme ça, comme «par magie», «en un claquement de doigt», ce n’est pas le cas. Non les gens n’ont pas juste vu de la lumière et sont arrivés tout seul. Et si c’est ce que tu crois de prime abord, c’est que ces communicants ont très bien faits leur travail.
 
Construire sa communauté (et par la suite l’animer) est un travail à part entière. On ne va pas se le cacher. Ce n’est pas pour rien que le métier de Community Manager a fait son apparition au cours des dernières années.

 

 
 

 

La liste des moyens de construire une communauté est vraiment longue :

  • travailler son SEO pour améliorer son référencement,
  • écrire des textes percutants au moyen du storytelling,
  • organiser des rencontres réelles comme virtuelles,
  • utiliser les annonces publicitaires, etc.

 
Mais je crois qu’en tant que solopreneur
(qui n’a clairement pas le temps de toucher à tout, ni de maîtriser toutes ces disciplines, et probablement pas les moyens de payer toute une équipe pour le faire), commencer simplement par des choses peut-être moins complexes pour les non-initiés, c’est tout aussi bien.

 
 

J’ai sélectionné pour toi, mes 5 stratégies favorites
pour faire grandir ma communauté.

 

1. Un cadeau gratuit à télécharger

 

Je ne vais pas passer par 4 chemins, parce que j’ai déjà expliqué dans l’article «Pourquoi tu as besoin d’une liste d’emails» en quoi c’était crucial d’avoir l’adresse email des gens intéressées par ton contenu. Et pour le faire bref, c’est ton seul vrai moyen d’avoir un lien sans intermédiaire avec ces personnes (contrairement à ce qu’il se passe sur les réseaux sociaux).
 
Du coup, une des façons d’y parvenir c’est de proposer un cadeau gratuit à tes lecteurs. On l’appelle aussi freebie.
 
Comment ça marche ?

En échange de leur adresse email, tu leur envoies plus d’infos sur un sujet déterminé, un document complémentaire, une ressource à télécharger etc.

 
 

Je sais cela fait très marketeur de bas-étage, mais pourtant c’est de loin ce qu’il y a de plus efficace pour commencer à bâtir ta communauté.


Pourquoi ?

  • Parce que personne n’a dit que tu devais envoyer un truc sans intérêt (déjà)
  • Parce qu’en écrivant régulièrement des choses pertinentes/percutantes/personnelles, tu vas pouvoir commencer à créer un dialogue, établir un échange avec ses personnes et construire un lien privilégié.
  • Et parce que c’est en créant cette relation unique que tu vas pouvoir fidéliser tes lecteurs et en faire des membres à part entière de ta communauté.

 
Cette ressource peut prendre un tas de forme, en fait j’en ai même listé 20 dans mon mini-atelier 5 jours pour créer le freebie parfait.

 
 


Et l’intérêt, c’est que tu peux vraiment le partager absolument partout où tu es active sur internet. Dans ta bannière Facebook, ta bio Instagram, tes vidéos YouTube, etc. 


2. Optimiser ton site web

 

Je sais que les réseaux sociaux sont rois sur le web (crois-t-on!) pourtant tu aurais tort de négliger ton site web parce que s’il y a bien UN endroit où une personne intéressée par ton travail va aller regarder, c’est sur ton site web.
 
Tu dois voir ton site web comme ta carte de visite, car c’est ce qu’il est ! Je ne dis pas que tu dois pour autant y passer 1000 heures de travail à faire un truc super design et fancy, ni que tu doives y investir des 1000 et des 100 (autant investir dans #SWEBIZ quitte à investir). Ce que je veux dire par-là, c’est que tu dois aussi utiliser ton site web pour développer et faire grandir ta communauté.
 
Cela passe par différents éléments :

  • L’affichage de tes comptes sur les différents réseaux sociaux clairement visibles sur ta page d’accueil, voire toutes les pages de ton site web (pour que l’on puisse facilement venir t’y rejoindre). Ex : colonne de droite, pied-de-page, page d’accueil
  • Faciliter le partage viral de ton contenu. Ex : sumo me, twitter et Pinterest
  • La mise en valeur de ton cadeau gratuit un peu partout pour faire entrer les gens dans ta mailing list aka ta vraie communauté

 

Pourquoi c’est important ?

Parce que quoique tu fasses sur les réseaux sociaux, les gens iront tout le temps voir ce que tu fais sur ton site web. Les articles que tu vas partager sont d’ailleurs eux-mêmes hébergés sur ton site web pas vrai ? C’est donc une occasion en or de profiter de cette opportunité de leur visite sur ton site, pour les faire rentrer dans ta communauté.


Et si tant est que tu sois gênée de mettre la priorité sur la construction de ta communauté plutôt que sur ton following, n’oublie pas que tu n’as pas besoin d’une grosse audience pour réussir et que rien ne t’empêche de leur proposer par email de te suivre sur les réseaux sociaux.

 

3. Faire des Facebook live captivants

 

Cette proposition ne va pas plaire aux timides qui ne sont pas à l’aise devant la caméra je le sens. Pourtant, depuis que Facebook propose maintenant de faire du partage d’écran lorsque tu fais des Facebook live via ton PC, tu n’as plus d’excuses !
 
Les Facebook lives sont un moyen redoutablement efficaces de construire sa communauté.

  • Parce cela t’humanise et te rend plus accessible
  • Parce que tu peux parler de ton cadeau gratuit à chaque fois pour transformer tes spectateurs en membre de ta communauté
  • Parce que tu établies ton autorité sur ton sujet en répondant en direct aux questions et en faisant l’exposé de ton propos. Durant un live on ne pas tricher et les gens le savent.

 

Tu devrais lire aussi pourquoi tu devrais faire des vidéos en direct + j’y donne aussi 3 exemples de Facebook live si tu n’as pas trop d’idées de ce sur quoi tu devrais parler.
 
Ce qui compte, c’est de ne pas s’y prendre en mode freestyle en fait, pour ne pas passer à côté de tes objectifs à atteindre.
 
Cela demande donc de prendre un temps de préparation, de faire le point sur ce que tu vas aborder, la façon de l’amener, de te préparer d’un point de vue technique et bien sûr, de mobiliser des spectateurs. C’est ce que l’on voit de façon approfondie dans l’atelier Facebook live pour le biz.

 
 

Les Facebook live sont vraiment un bel outil pour faire grandir ta communauté. Nombreux sont d’ailleurs les entrepreneurs en ligne à faire totalement l’impasse sur les articles de blog pour tout miser sur les lives. Pour ma part, je te le déconseille et te recommande plutôt de miser sur les deux.
Parce que le live pas essence, ce n’est que de la vidéo et que ce n’est pas indexable par les moteurs de recherche (contrairement aux articles de blogs écrits). Et crois-moi, tu veux que l’on puisse te trouver sur les moteurs de recherche.

Je suis bien placée pour savoir que cela va bien plus vite d’appuyer sur le bouton direct de son téléphone et de parler au fur et à mesure que les choses nous viennent (plutôt que de se poser derrière son clavier et se contraindre à l’exercice de l’écriture). Même moi qui aime écrire, je peux te garantir que je préfère faire un direct ! Ça va tellement plus vite droit au but !

Pour autant, tu connais le dicton «les paroles s’envolent, les écrits restent».  Alors, il faut être maligne et se servirent des deux. L’écrit pour être trouvable et la vidéo pour créer un lien unique avec tes spectateurs. Aie en tête que les gens s’attachent aux personnes qu’ils voient souvent et auxquels ils s’identifient ou qui les inspirent.
 
Si tu as l’intention de vendre tes produits ou tes services, les Facebook live vont vraiment t’aider à te bâtir une communauté de fan loyale et fidèle.

 

4. Animer ton propre groupe Facebook

 

Évidement il y a des tonnes de groupes Facebook. J’ai longuement expliqué d’ailleurs dans mon webinaire «Comment atteindre tes 1000 premières visites sur ton blog en moins d’une semaine» de quelle façon s’appuyer sur les groupes Facebook existants pour construire sa propre communauté. J’explique comment s’y présenter, quoi dire pour attirer les gens vers sa propre activité et comment mettre en place une organisation de feu pour y minimiser ton temps tout en maximisant ton impact.

 

Avoir son propre groupe Facebook c’est autre chose et c’est tout bénéf pour toi, pour deux raisons principales :

1. Tu peux y faire ta propre promotion (personne peut avoir à y redire, puisque si cette personne est mécontente, elle n’a plus qu’à quitter le groupe. Tu peux donc facilement mettre en avant ce que tu fais et les proposer aux membres)

2. Tu peux en faire le QG de ta communauté. La force des groupes Facebook réside dans son instantanéité. Bien sûr oui que des personnes vont répondre aux emails que tu envoies, n’empêche que c’est plus facile et naturel pour les gens de commenter un de tes posts dans ton groupe, plutôt que de prendre le temps de répondre à ton email. Au-delà de ça, il faut voir que tous les gens intéressés par ta thématique vont se retrouver dans ton groupe à toi. Et certes tu vas être présente pour apporter de la valeur dans ton groupe, mais ce qui est fantastique c’est que les membres entre eux vont interagir, échanger et partager leurs avis et expériences, soit = apporter à leur tour de la valeur à ton groupe. Cet aspect rend ton groupe encore plus riche et pertinent.

 

Alors bien sûr, il ne faut pas oublier qu’il y a des personnes qui ne sont pas sur Facebook, qui n’aiment pas ça ou encore qui sont membres de plusieurs groupes (et donc pas actifs partout parce que juste impossible). N’empêche que c’est important de multiplier les points d’entrée pour permettre au maximum de personnes de pouvoir te rejoindre et entrer dans ta communauté.

 groupes facebook pour le biz

Comment créer ton groupe ?
Comment amener des gens dans ton groupe ?
Quoi poster dans ton groupe ?
Comment créer de l’engagement ?
Comment automatiser tes publications pour ne pas y passer trop de temps ?
Comment évaluer les résultats ?

 

 

 

5. Utiliser Pinterest pour doper ton trafic

 

Comment ça marche ?

C’est très simple. Pour chacun de tes articles, tu vas prévoir une image au format Pinterest que tu vas aller épingler sur ton tableau de bord, mais aussi dans des tableaux collectifs pour que les gens les voient et les réépinglent.

Ce qui signifie qu’au fur et à mesure des épinglage et réépinglages, ton image commence à devenir «virales» et va être de plus en plus visibles en étant suggérée dans le «fil d’actu» de Pinterest. 

Résultat, plus ton image/épingle apparaît, plus les gens la voit et ceux qui sont intéressés vont cliquer dessus pour aller lire l’article qui y est rattaché. Autrement dit, cela t’apporte directement du trafic supplémentaire.

Pour tout te dire, Pinterest est ma source numéro une de trafic. Pourtant, je vais être honnête avec toi, je n’y consacre que très très peu de temps. En tant que solopreneur, autant se le dire, on a pas le temps de tout faire. Je ne sais pas toi, mais en ce qui me concerne, je ne peux pas :

  • écrire des articles de blog
  • faire des facebook live
  • de préparer des webinaires
  • créer une formation
  • avoir une personnelle
  • faire du sport, etc.

 

Difficile de faire rentrer tout ça à l’agenda.

 

Je pourrais clairement être une meilleure élève sur Pinterest, mais mon faible investissement me rapporte déjà énormément, alors autant laisser la machine tourner et me concentrer sur des tâches de fond (comme la préparation de mes séances avec mes clientes !). J’utilise donc Pinterest de façon très passive en épinglant une fois mon article et en utilisant un outil qui va réépingler automatiquement mes épingles pour moi.

Comment faire pour utiliser Pinterest ?
Comment optimiser ses épingles ?
Comment utiliser un logiciel pour réépingler automatiquement ?
Comment gagner du trafic avec Pinterest ?

 

 

La magie de Pinterest repose vraiment sur le fait que plus qu’un réseau social, c’est aussi et surtout un moteur de recherche. Autrement dit, tu n’as pas besoin de te constituer une grosse base de following dessus pour avoir de bons résultats. La preuve, j’ai moins de 300 abonnés à mon actif et pourtant cela me rapporte presque 4000 visites par mois ! Ça vaut vraiment la peine d’être présente sur cette plateforme.

*****

 

En résumé, mes 5 stratégies favorites pour faire grandir ma communauté sont :

  • avoir un cadeau gratuit que je vais aller partager partout. Sur mon site web, mais aussi sur mes réseaux sociaux (dans la bannière de ma pag fan Facebook, dans mon groupe Facebook, durant mes lives, sur Pinterest, etc.)
  • mettre mon site web a contribution pour que ce soit pour ton cadeau gratuit, que l’on te rejoigne sur tes réseaux sociaux, dans ton groupe privé, etc.
  • faire des facebook live parce que cela permet d’humaniser ta marque, créer un lien de confiance, mettre un visage sur ton activité, que les gens se reconnaissent en toi,etc.
  • avoir son propre groupe Facebook pour rassembler les gens qui aiment ce dont tu parles et en faire des clients potentiels
  • utiliser Pinterest pour amener du trafic en masse sur ton site

 

Envie d'aller plus loin sur le sujet ? Télécharge le mini-guide
«5 étapes pour fidéliser tes lecteurs !»

Et toi, laquelle de tes stratégies pour faire grossir ta communauté préfères-tu ? En utilises-tu d'autres ?

Dis-moi tout en commentaire !
 


 

VIENS EN DISCUTER AVEC LA COMMUNAUTÉ