5 étapes obligées pour faire passer ton blog au niveau supérieur

5 étapes obligées pour faire passer ton blog au niveau supérieur

Je parie que lorsque tu as pris la décision d’ouvrir ton blog, tu t'imaginais déjà te lancer dans l’écriture au gré de tes envies, de tes inspirations et de te laisser bercer par le rythme des mots. Pourtant, bloguer c’est tellement plus que ça. Et pour cause, il y a beaucoup de choses que l’on ne te dit pas à ce sujet.


PSsSs!
Si tu veux doper le trafic de ton blog, ce webinar est fait pour toi !

Le kit de lancement indispensable pour propulser ton site web est disponible.


Tu dois avoir de beaux designs

 

On dit que l’habit ne fait pas le moine, et bien je tiens à t’affirmer que sur la Toile c’est tout le contraire ! Si ton site ne présente pas bien, est mal structuré et ne ressemble à rien (en gros), il y a peu de chances qu’ils retiennent l’attention.
 
Sur internet, il y a énormément de blogs aujourd’hui, si tu veux sortir du lot, ton site doit avoir quelque chose de spécial et le professionnalisme du visuel y joue une bonne partie. Je crois que ce souci du détail et «de la belle chose» est encore plus vrai dans la blogosphère féminine où la compétition est rude. Bien sûr, tout dépend de tes ambitions en la matière. Si tu écris à simple titre de loisirs, personne ne viendra te reprocher quoi que ce soit. Par contre, si tu aspires à te professionnaliser, là c’est une tout autre histoire.
 
C’est précisément à ce stade que du statut de «rédactrice» pour ton blog, tu te transformes en créatrice de visuels, designer web, etc.

La plupart d’entre nous passeront par la case Themeforest pour s’acheter un beau template à installer sur son blog Wordpress.org. La plupart d’entre nous aussi galèreront au moment de s’approprier ce même template, d’être capable de le mettre à ses couleurs et je ne te parle même pas du moment où tu voudras le faire évoluer. Je suis passée par là moi aussi.

L’étape suivante est de partir à la recherche aux belles images sur des banques de photographies gratuites comme Pexels. Pour les plus avancées, la coche encore au-dessus sera la création de modèles de visuels types adaptés aux formats de publication pour l’ensemble de sa présence en ligne.

 
 


On prend conscience de la notion de branding et de l’importance d’avoir une unité graphique sur ses différentes plateformes en ligne. Alors j’espère que tu as cette fibre créatrice pour réaliser de beaux visuels et cette patiente pour apprendre à utiliser des outils qui te permettront de les concevoir !
 
Si tu ne sais pas trop comment t’y prendre pour commencer, je te recommande vivement de lire cet excellent article de Raphaëlle sur Web & Girls, qui t’explique pas-à-pas, comment créer ton tableau d’inspiration pour définir ton identité visuelle.


Tu dois jongler entre plusieurs communautés en ligne, en même temps.

 

Ahhh la belle époque du blog + la page fan, et puis c’est tout ! Dorénavant, si tu veux maximiser tes chances en termes de visibilité, il te faut aussi être sur Instagram, Pinterest, voire YouTube et Snapchat. Bien sûr, pas question d’y reposter partout exactement la même chose. À chaque plateforme ses pratiques et il est essentiel que tu adaptes tes publications à ce qui s’y fait et surtout en fonction de QUI s’y trouvent !


Ne t’y trompe pas, tu n’as pas besoin d’être présente sur tous ces réseaux sociaux pour réussir. À mon sens, il est même préférable de n’être que sur une ou deux plateformes, et d’y être efficace, plutôt que d’être présente partout, de façon anarchique.
 

Comment être présente en ligne de façon pertinente ?

  • En définissant une ligne éditoriale pour chacune de tes plateformes
  • en planifiant le plus en amont possible toutes tes publications
  • en interagissant avec les utilisateurs.

 
Chronophage ? Oh oui. Fort heureusement, il y a de superbes outils pour t’y aider, mais encore faut-il savoir s’en servir. Mais relax, c’est ce que nous allons prochainement voir ensemble dans «Build My Community».

 

Le secret est d’avoir une vue d’ensemble, de savoir où tu es et vers où tu veux aller. Quelle est ta thématique ? Quels sont les différents aspects que tu veux couvrir ? Quel canal de diffusion permet le mieux de retranscrire tel ou tel aspect ?

Une fois la réponse à toutes ces questions, tu construis un plan d’ensemble. L’idée c’est de voir chaque réseau social comme une pièce de ton puzzle qui concourent à la réalisation d’une grande image : ta présence en ligne.

 

Tu dois construire TA PROPRE communauté

 

Pas question de mettre tous les oeufs dans le même panier.

@@Les réseaux sociaux sont un moyen de te permettre de construire ta communauté, mais ils ne sont pas TA communauté #lemantra #blogtrepreneure @@

 

Si demain, les réseaux sociaux changent les règles du jeu, qu’ils décident de fermer ton compte / de te demander de payer pour publier / ou je ne sais ce qu’ils pourraient inventer, tu perdrais absolument tout. La perte en visibilité sur ces canaux est de plus en plus flagrante. On se dirige vers de la publicité pour augmenter ta portée que ce soit sur Facebook, Instagram (il faut dire que c’est le même propriétaire) ou Twitter.
 
D’ailleurs, si tu en doutes encore il suffit de regarder les dernières modifications d’algorithme :

 
Conclusion, pour ne pas être dépendant d’eux, tu dois te construire ta propre communauté.

Comment faire ?  Il te faut créer ta propre mailing list.

De cette façon tu disposeras d’un moyen de communication direct vers ta communauté sans avoir à passer par un prestataire extérieur. Autrement dit, elle sera ton propre outil de communication qui te dispensera d’avoir à passer par un réseau social.
 
Cela a même un second intérêt. Disposer de l’adresse mail de tes lecteurs te permet d’arriver directement dans leur univers, leur boite mail, et d’être vu à tous les coups. Poster une publication sur les réseaux sociaux ne te garantit en rien que ton lecteur va le voir dans son flux

 

Ton lecteur se sera-t-il connecté à ce moment-là pour la voir apparaître ? Les interactions sur ta publication auront-elles été suffisantes pour que la portée soit augmentée et qu’elle s’affiche dans le flux de tes fans ?.

 


Une boite mail est une valeur sûre, car absolument tout le monde consulte sa boite mail au moins une fois par jour, si ce n’est plusieurs.
 
Quand tu prends conscience de cette nécessité, tu réalises vite que le 1er investissement à faire pour ton blog est de te prendre un abonnement pour un autorépondeur comme Mailchimp, Aweber, Convertkit  ou d’autres.
 
Arrivée là, tu te mets à comprendre l’intérêt de savoir :

  • comment différer l’envoi de courriel (pas question d’envoyer manuellement des centaines de mails),
  • à tracker les liens cliqués (pour voir si les gens ont cliqué ou non et en déduire ce qui a plus ou déplu,
  • à taguer tes lecteurs en fonction de leur comportement (pour mieux adapter ton offre), etc.

 
Tu prends surtout conscience que c’est un passage obligé pour mieux saisir ce qui plait à tes lecteurs, et que c'est de cette façon que tu seras la plus à même de mieux répondre à leurs besoins et leurs attentes.
 
En gros, tu te mets à concevoir des campagnes d’emailing et tu te dis que le blogging t’a quand même amené bien loin... !


Es-tu prête à professionnaliser ton blog ?
Marketing by

Tu vas te transformer en analyste

 

ce que l'on ne te dit pas quand tu commences à bloguer

Google Analytics n’aura bientôt plus de secrets pour toi. Visiteurs uniques, nombre de pages vues, nombre de sessions, etc. tous ces chiffres tu auras tendance à les scruter à la loupe. La liste des articles les plus consultés ? Au microscope ! Pour quoi faire ? Pour t’assurer d’optimiser au maximum le trafic arrivant tout droit sur ces pages stratégiques de ton blog. Très vite, tu vas mettre à jour tes articles les plus consultés, les améliorer, leur ajouter du contenu additionnel pour augmenter ta mailing list etc., etc.
 
Très vite, les statistiques de ton autorépondeur vont devenir ta seconde obsession (la 1ere étant Google Analytics). Taux d’ouverture, taux de clics, taux de conversion… Youhh des chiffres en veux-tu en voilà.

Mais tu sais quoi finalement, ça donne un sens à tes publications ! Dans ta tête, c’est un changement d’état d’esprit. Bloguer au niveau supérieur ce n’est pas juste écrire pour toi, d’ailleurs cela ne l’est plus vraiment. C’est écrire pour les autres. Et pour cela, savoir interpréter le comportement de l’internaute et de ton lecteur est une étape indispensable pour être en mesure de proposer du contenu qui découle naturellement du cheminement de ton lecteur.

 

Si tu ne fais pas d'EFFORTS, personne ne viendra sur ton site


Je crois que c’est là l’une des plus belles leçons de blogging. L’une des plus difficiles aussi. Certainement la raison numéro une des abandons de blog en cours de route.
 
D’ailleurs, si tu veux prévoir le coup, je t’invite à lire cet excellent article de Marlène sur No Tuxedo qui te donne tous ces conseils pour commencer un blog sans abandonner en cours de route. Elle t'incite à planifier au maximum tous les sujets que tu veux aborder dans l’année, à commencer à écrire pour 6 mois d’articles pour être sûre d’être capable de tenir le rythme et ne pas te laisser dépasser.
 
Moi j’irai encore plus en disant que si tu veux faire les choses de façon sérieuse, il va te falloir apprendre à te promouvoir, parce que la triste réalité c’est que faire vivre ton blog en publiant régulièrement des contenus de qualité (et tout ce que l’on a décrit juste au-dessus) ne suffit pas du tout !
 
Tu dois apprendre à communiquer vers l’extérieur, à te faire connaître, à faire preuve de stratégies pour gagner en visibilité sur la toile. Tu auras beau avoir les contenus les mieux rédigés de la Terre, si tu ne fais pas un minimum d’effort pour avoir un bon référencement et interagir avec l’extérieur, il y a de fortes chances pour que ton blog ne connaisse que pour seuls visiteurs réguliers ta famille et tes amis. Je trouve ça un peu dommage étant donné tous les efforts que demande de tenir un blog de qualité.

 

Si tu galères à gagner de nouveaux visiteurs et que tu ne sais franchement pas par où commencer, mon rendez-vous de dimanche 28 mai 2017 devrait bien te plaire ! Je vais te donner mes astuces pour te promouvoir sur la Toile et bâtir un plan d’action pour augmenter le nombre de visites de ton site. Parce que j’ai moi-même été confrontée à cette question lorsque j’ai ouvert ce site il y a un moins d’un mois et que j’ai réussi à le lancer en fanfare, j’ai quelques astuces qui ont fait leur preuve à te présenter ;) Cela va être une heure de présentation riche en infos et en conseils. Si tu n’es pas sûre de pouvoir y assister, inscris-toi tout de même, car il y aura un replay disponible durant 48h. Par contre, autant te dire que je réserve des surprises spécialement à celles qui seront présentes au direct, alors je te garantis que de prendre une petite heure dans ton agenda va vraiment valoir le coup !

webinar blogtrepreneure

 
Tout ça pour dire que décider de passer son blog à un niveau supérieur ne se fait pas sur un coup de tête.
Il ne suffit pas de se dire « ok, je vais faire les choses sérieusement » pour que ce soit fait. Ce genre de décision implique beaucoup de travail et il faut en être pleinement consciente pour ne pas se laisser dépasser par les événements, être découragée devant le travail que cela demande et enfin abandonner avant même d’avoir vraiment essayé.

Un travail de longue haleine t’attend. Il va définitivement faire passer ton activité de blogging du rang de loisirs à celle d’un vrai travail avec tous efforts, investissements et contraintes que cela implique !

 

Alors qui a dit que bloguer c’était aussi simple que de mettre en ligne des articles ? Avais-tu en tête tout ce que cela impliquait quand tu as commencé à bloguer ?


REJOINS LE GROUPE FACEBOOK DES BLOGTREPRENEURES POUR EN DISCUTER !


Es-tu prête à professionnaliser ton blog ?
Marketing by