5 erreurs à ne pas commettre quand tu commences à bloguer pro

5 erreurs à ne pas commettre quand tu commences à bloguer pro

Quand on commence à bloguer, on est souvent tellement enthousiaste d’enfin concrétiser ce projet qu’on a en tête depuis si longtemps, qu'il nous arrive de commettre des erreurs pas toujours évidentes à rattraper.

Ce choix anodin de plateforme, de template, de fonctionnalités, peuvent vite tourner à l’enfer quand du blog personnel on décide de de passer au niveau supérieur et de se professionnaliser. Tout d’un coup cela devient difficile à rattraper, voire irrattrapable. On est tellement contente d’enfin pouvoir laisser notre trace dans l’histoire du web, tellement pressée de commencer à alimenter notre site, le monde nous appartient ! Pourtant quelques petites précautions simples peuvent te permettre d'éviter de tomber dans les écueils des débutants. J'ai listé pour toi, les 5 erreurs que j'ai commise quand j'ai commencé à bloguer.

 

1. Choisir la mauvaise plateforme

 

Quand tu te lances dans le blogging, généralement, ce que tu veux le plus au monde c'est juste écrire ! Écrire et partager. Bien sûr, tu veux aussi un beau site (à peu près présentable), mais sans être forcément prête à y investir de l’argent. Du temps oui, mais pas de l’argent. Je me rappelle avoir ainsi ouvert mon tout premier blog, il y a 10 ans, chez Canalblog. Rapidement, je suis même passée sur Blogger. J’étais vraiment contente de mon expérience. Rien à débourser, un outil simple à prendre en main, une publication en un clic, parfait. Oui, c’est sûr j’avais un nom de domaine en .canablog / .blogspot, mais pour une jeune fille écrivant sur son canapé en regardant la TV, c’était amplement suffisant.

Le truc c’est que le jour où tu veux plus, tu as besoin de plus.

Pour faire sérieux et professionnel, il te faut un nom de domaine propre.
A ton avis, quel site inspire le plus confiance www.monsupersite.weebly.com ou www.monsupersite.com je mettrai ma main à couper que c’est le 2nd t’inspire le plus !

A ce stade, si tu te décides à bloguer pro, tu vas chercher sur la toile comment faire pour avoir son site, avec son nom de domaine. Et comme moi, en cherchant un peu partout sur internet, tu vas lire que pour avoir un «blog pro» c'est Wordpress.org qu'il te faut. Je ne sais pas toi, mais moi, à cette époque-là je n’étais pas franchement à l’aise avec l’anglais ... J’avais vraiment besoin d’un outil en français, simple à prendre en main, avec plein de tutos en ligne pour m’aider à avancer dans ce projet. WordPress est d'ailleurs souvent mis en avant pour sa grande communauté, celle auprès de qui tu vas pouvoir trouver du soutien en cas de difficultés. Pourtant, aujourd’hui j’en suis revenue. Les points suivants vont te donner des premiers éléments sur le «pourquoi» je ne recommanderai pas nécessairement cette plateforme à quelqu’un d’autre. Oui, ce site n'est pas conçu sous Wordpress, mais sous Squarespace.

 

2. Ne pas penser «E-commerce»

 

Quand tu décides de t’investir dans ton blog, je peux te garantir que tout prend une autre tournure. Au départ de mon «blog pro» tout ce qui m’intéressait c’était d’avoir un joli template avec une belle mise en page. C’est tout.

J’étais convaincue qu’avoir un nom de domaine propre + une belle esthétique suffirait à donner une image de professionnalisme à mon blog. J’avais tout faux. Sur toute la ligne...

Un blog professionnel, c’est tellement plus que ça !

Ce blog «pro» je l’ai créé quelques mois avant de partir vivre à Montréal. Je voulais un site pour raconter mes aventures outre-Atlantique, pour m’occuper en attendant de trouver du travail et pour qui sait, atteindre mon rêve caché de devenir blogueuse. Dans mon esprit, avoir des revenus en tant que blogueuse voulait dire : articles sponsorisés par des marques, liens d’affiliation sur des produits et bannière de publicités. Toutes ces recettes miracles que tu trouves expliquées en long, en large et en travers sur le web. Mais tu sais quoi ? Il existe d’autres voies. Je peux d’ores et déjà te parler de l’une d’elle : vendre ses propres produits.

5 trucs qui éloignent ton blog du succès

Je n’avais jamais imaginé pouvoir gagner de l’argent avec mon blog autrement que par les moyens évoqués plus haut. Et pourtant il existe bien d’autres possibilités. La première que j’ai donc appliquée et donc celle de la vente de mes propres réalisations. Je ne te parle pas là de création maison, mais bien de produits numériques.

Je me suis prise au jeu de l’écriture régulière, de qualité et ça a fonctionné. Un jour, j’ai écrit cet article qui a défrayé la chronique. J’y parlais de moi, de mon histoire de couple et de comment notre projet d’expatriation avait bouleversé notre vie à deux. Une sacrée étape dans l’histoire de mon blog, un énorme pic de trafic, un tas de nouveaux lecteurs, tout le monde voulait savoir comment se terminait l’histoire que j’avais racontée.

Mon copain lui par contre, n'était pas franchement emballé à l’idée de voir notre vie privée dévoilée sur la toile et il m’a dit cette phrase qui a marqué le tournant

«si c’était un ebook que tu vendais, ça me dérangerait moins».

Il ne m’en fallait pas plus pour me lancer dans l’aventure de la vente en ligne.

Problème. Quand j’ai acheté mon thème WordPress, je n’avais absolument pas pris en compte le fait d’avoir besoin d’un template compatible avec WooCommerce (le plug-in par excellence pour les boutiques en ligne) ! Résultat, je me retrouvai avec un template acheté il y a tout juste 3 mois que je devais déjà changer (J’en avais déjà changé par deux fois précédemment, en un an!).

Je ne te cache pas que j’étais un peu dépitée de devoir en acheter un 4e parce qu’il me manquait cette fonctionnalité indispensable à mon nouveau projet de vente en ligne.

Mon conseil : anticipe tes besoins futures ! Peut-être que tu ne vends rien pour le moment, mais ça pourrait bien venir !

 

3. Ne pas avoir de vision à long terme pour ton blog


Je pense avec du recul que c’est bien là LE nœud du problème. Quand tu commences à bloguer, tu ne sais pas forcément vers quoi tu veux t'en aller, quel produit tu veux vendre et finalement le "pourquoi" tu fais tout ça (en termes professionnel). Résultat, 0 stratégie.

Ce n'est pas une erreur en soi, mais la perte de temps qui s'en dégage, elle, oui. Écrire des articles pour ton blog, créer des visuels, communiquer sur les réseaux sociaux, répondre aux lecteurs, c'est ENORMEMENT de temps de travail. Il me semble que c'est un peu dommage de déployer tant d'efforts pour des sujets, des thématiques, qui ne sont finalement par en lien direct avec ton domaine d'expertise, celui là-même que tu veux mettre en avant pour tes futurs services ou produits. C'est la différence majeure entre bloguer pour le plaisir et bloguer pour les affaires. Je sais que c'est dur à entendre, mais c'est la triste réalité.

@@La blogueuse perso écrit sur ce qui l'inspire, ce qui lui fait plaisir. La blogueuse pro écrit pour apporter une valeur ajoutée. @@

Ce sont deux positionnements bien différents.


Es-tu prête à professionnaliser ton blog ?
Marketing by

Pour autant, ce n'est pas toujours évident de saisir cette subtilité quand on se lance. Quand j'ai créé mon "blog pro", mon blog d'expat', j'étais résolue à faire les choses bien. Je le voulais beau, régulier dans sa publication et qui donne une excellente image de mon travail. J’aspirais aussi à en dégager un petit revenu, mais sans trop vraiment y croire. Pourtant, à aucun moment je n’avais défini de réelle stratégie pour y parvenir.

Je pensais que si j’écrivais beaucoup (2 fois par semaine), à un rythme constant, que je me débrouillai pour avoir suffisamment de visibilité dans de grosses communautés, ça marcherait tout seul. Encore une fois, j’avais tout faux. J'étais complètement désorganisée. Pour te donner un exemple, sais-tu qui change de template pour son site, par 4 fois, en à peine une année ? Sérieusement ? Moi.

Même si j'avais une ligne éditoriale bien définie quant aux sujets à aborder, je n'avais absolument aucune stratégie en tête. Pas de planification, pas de progression dans mes thématiques abordées, rien.

Si tu veux faire les choses de façon pro, dès le début, tu dois faire tout ce que je n’ai pas fait :

  • te demander quels sont tes objectifs (et sans avoir peur les dire haut et forts)
  • te demander quels sont les moyens dont tu as besoin pour les atteindre
  • ne pas avoir peur d’investir financièrement dès le début (crois-moi j’aurai préféré investir une bonne fois pour toutes dans le site qu’il me fallait plutôt que d'acheter 4 fois successives le même type de produits)
  • établir le fil conducteur de ton évolution (où tu es aujourd’hui, où tu veux être demain : par quelle étape tu as besoin de passer pour y parvenir) : sois-stratégique !

 

4. Ne pas demander leurs emails à tes lecteurs

 

Dans le monde merveilleux du blogging, on pense que notre site va être tellement beau et intéressant, que les lecteurs vont revenir par eux-mêmes. On ne veut pas être intrusif. On respecte le droit de l’internaute à se présenter sur notre site ou non. On se dit même que pour être totalement en phase avec ce principe, on va fédérer une belle communauté de fans sur les réseaux sociaux et que de cette façon, ils seront informés des nouvelles publications de notre site et que là, ils viendront nous voir.

Puis dans la vraie vie, on se rend vite compte de cette dépendance aux réseaux sociaux est problématique, car elle nous rend vulnérable et nous fragilise à chaque modification de leurs algorithmes en terme de visibilité. C’est au moment où l’on fait ce constat, que l’on regrette de ne pas avoir demandé son email à Julie, Marie et Sophie, qui seraient certainement venir lire l’article que l’on vient d’écrire, si on leur avait proposé dès le début de s’inscrire à notre newsletter.

 

Le plug-in JetPack de Wordpress est plutôt sympa pour ça. A chaque publication d’un article, pof! un mail est directement envoyé aux personnes inscrites. C’est sympa, MAIS si jamais tu veux personnaliser un peu cet envoi automatique de ton article, y ajouter un petit mot, tu fais comment ? Et là, c’est reparti pour la chasse au plug-in et la compréhension de nouveaux paramétrages.

Avec l’adresse mail de tes lecteurs donc, tu vas pouvoir garder le contact, créer un lien avec eux et t’assurer qu’ils soient les premiers informés de la parution de tes nouveaux articles, mais aussi (et surtout) de tous les produits et services que tu pourrais leur proposer dans un futur plus ou moins proche.

A lire aussi : pourquoi tu dois te bâtir une liste d'email ?

 

5. Avoir peur de vendre quoi que ce soit

 

Tu ne dois pas avoir peur de vendre. Que ce soit les blogs ou les chaines YouTube, le fait de gagner de l'argent avec ces moyens de communication est encore assez tabou. Pourtant, cela ne veut pas dire que tu n'as pas le droit de le faire !

Quand je me suis décidée à vendre mon premier ebook, j’étais hyper contente de franchir ce pas et à la fois terrorisée ! J’avais tellement peur de la réaction de mes lecteurs. Comment allaient-ils percevoir le fait que je décide de gagner de l’argent à partir de choses que je partageai jusqu’alors totalement gratuitement ? Dans l'univers du blogging, gagner de l’argent avec son blog est un secret, c’est presque une honte. Pourtant, il me semble que personne n’est à ce jour rémunéré en likes et en commentaires positifs.

Tu ne dois pas redouter de te lancer ! Bien sûr qu’il y a aura peut-être des réactions hostiles à cette passation du gratuit au payant, mais je peux te garantir qu'elles se feront très vite oublier. Je te conseille de ne pas avoir peur d’y aller. Si tu veux vendre des choses, vends-les ! Le plus tôt sera même le mieux. C’est pour cela qu'il est si important de définir une stratégie en amont, d'avoir cette vision à long terme de ton blog. C'est elle qui va te permettra de construire une suite logique entre ce que tu offres sur ton site gratuitement et ce qui en découle comme produits et services payants. Si à mon premier lancement de produit j’ai rencontré des lecteurs mécontents, j’ai depuis lancé tout un tas de nouveaux services qui n’ont jamais été remis en question un seul instant. Car tu sais quoi, un site qui offre des services payants depuis toujours : qui ça offusque ? Personne.

 

Si tu viens de te lancer, ou si tu es sur le point de te le faire, il est temps de réfléchir à ce que tu veux vraiment faire. De quoi va parler ton blog, quels produits ou services aimerais-tu vendre, comment ton blog peut participer à atteindre cet objectif ? Tu as en main 5 erreurs à éviter pour bien commencer !


REJOINS LE GROUPE FACEBOOK DES BLOGTREPRENEURES POUR EN DISCUTER !