Comment convaincre ta communauté d'investir

 Comment convaincre ta communauté d’investir

Tu me diras ce que tu en penses, mais il me semble que développer sa présence en ligne passe naturellement par le fait de se créer une communauté. Parce que les réseaux sociaux nous donnent cette possibilité et cette facilité de mobiliser les gens autour de notre activité, on a tôt fait de se trouver à la tête d’un groupe de personnes plus ou moins important.

La tyrannie des chiffres et la course à la popularité nous poussent d’ailleurs souvent à user de multiples stratagèmes pour tenter de faire grandir cette communauté le plus possible, le plus vite possible.

 

L’espace de cet article, je voudrais te demander d’appuyer sur le bouton PAUSE.

 

Pas parce que c’est mal, pas parce que c’est une mauvaise chose ou que je trouve ça futile, mais parce que je veux te demander ceci : qu’as-tu prévu pour convaincre ta communauté d'investir en toi, tes services, tes produits ?

 

As-tu un plan prévu à cet effet ?

 

Si ce n’est pas le cas, je voudrais t’inviter à participer (gratuitement) au prochain challenge que j’organise lundi 12 prochain.

Post facebook challenge.png

 

Durant une semaine, on va travailler ensemble à te créer le parfait produit d’appel. Objectif : transformer les personnes qui te suivent sur les réseaux, en clients ! En leur proposant un cadeau disponible au téléchargement, tes fans vont pouvoir accéder à un aperçu de ce que tu as à offrir tellement captivant, qu’ils vont n’avoir qu’une hâte : acheter tes produits et services !


N’attends plus que tes followers regardent par eux-mêmes sur ta boutique ce que tu as à vendre et donne-leur une bonne raison de passer à l’action !

 

Pour participer au challenge, il te suffit de cliquer ici pour t’inscrire gratuitement

Parce que je sais pas ce que tu en penses, mais les ebooks, PDF, guides ... c'est bien beau, mais comment on fait pour que :

  • les gens aient envie de mettre la main dessus ?

  • cela se traduise par des ventes ?

  • et surtout, on raconte quoi dedans pour que les gens achètent ???


C'est ce que l'on va voir ensemble durant le challenge 7 jours pour créer le parfait produit d'appel !


Ce moment MÉGA gênant

 ipad café et crayons de papier

Je ne sais pas si cela t’est déjà arrivé, mais vendredi soir, j’ai reçu pour la première fois à la maison les collègues de travail de mon conjoint. Assez rapidement dans la conversation, comme nous en étions à faire connaissance, le sujet est tombé sur la table : et toi Annelise, tu fais quoi dans la vie ? Pour à peu près tout le monde autour de la table, il était clair que j’étais blogueuse. En tant que Français installés à Montréal, ils avaient tous eu l'occasion de tomber à un moment donné sur mon premier blog www.unefrenchieamontreal.com. Bien sûr qu’ils me connaissaient. Sauf que la question de comment je gagnais (vraiment) ma vie restait une énigme.


J’ai commencé à expliquer que j’aide les solopreneurs à développer leur présence en ligne grâce aux réseaux sociaux et au blogging, pour promouvoir leurs produits et leurs services. Comment concrètement ? En vendant des formations en ligne et faisant des coachings individuels ou de groupe.

Explication brève, simple et claire.

Réponse quasi simultanée de mes interlocuteurs :

mais alors, est-ce que tu as beaucoup de followers ? Es-tu ce que l’on appelle une «influenceuse» ?

Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire du coin de la lèvre. Dans ma tête, je me disais qu'ils étaient tellement à côté de la plaque que c'était mignon et naïf à la fois de penser ça.


Je ne peux pas leur jeter la pierre, moi aussi au début je pensais que la crédibilité d’une personne pouvait se mesurer à la taille de son audience. Jusqu’à ce que je comprenne que les fans pouvaient être achetés, que des personnes avec des dizaines de milliers de followers n’arrivaient même pas à tirer +500€/mois de leurs activités, et que clairement il n’y avait pas besoin d’avoir des tonnes de gens qui te suivent pour gagner ta vie.

Franchement, j’ai essayé de leur expliquer tout ça, mais je ne suis pas bien certaine qu’ils aient été convaincus tellement les réseaux sociaux nous ont formaté à la popularité.

Ça demande de prendre du recul que d’être capable de prendre le contrepied. Et je vais te dire les choses telles que je le pense, il en va de ta santé mentale que je de le faire en tant qu’entrepreneure. Sinon tu vas passer ton temps et ton énergie à courir après quelque chose qui ne te re rapportera pas grand-chose. À moins de savoir exactement comment mettre les réseaux sociaux au service de son entreprise.

Dans le live de cette semaine, je reviens justement sur :

🔹cette confusion qu’il peut y avoir dans nos esprits entre les stratégies de développement de nos réseaux sociaux conçues pour les influenceurs versus ce sur quoi on doit vraiment se concentrer en tant qu’entrepreneure.
🔹la méthode O.P.A pour t’assurer de ne pas partir dans toutes les directions et mettre ton énergie sur ce qui te rapporte réellement
🔹la panoplie des Warriors : ton plan de route pour te faire une place sur le Web telle une warrior :)


Un business plan à 6 ans ?

 Faut-il être sensibilisé dès le plus jeune âge à l’entrepreunariat pour réussir ?

Hier soir, j’ai regardé la rediffusion de Complément d’enquête. Au programme : Fac, boulot, réussir à tout prix… et après ? Le dernier sujet de l’émission traitait de ces jeunes entrepreneurs américains qui ont bâti un empire à plusieurs millions de dollars, à tout juste une dizaine d’années. 😲

Exceptionnel certes, pas de quoi trop s’y arrêter. On sait combien les médias aiment faire les choux gras de ces histoires à succès. Pourtant, quand on regarde un peu plus loin (ce qu’a parfaitement fait l’émission), on s'aperçoit que cela n’est pas sorti de nulle part.

La culture de l'entrepreneuriat aux États-Unis est tellement forte, qu’il est possible de les inscrire dès six ans, dans des structures leur apprenant à créer… un business plan ! Trouver un nom de produit, identifier le public cible, définir un prix de vente : la totale ! Je n’en revenais pas qu’on puisse apprendre à des enfants aussi jeunes à faire ça !

Et tout d’un coup, ça a fait TILT dans ma tête ! 💣 💥

Où en serais-je aujourd’hui si j’avais eu cette opportunité d’être sensibilisée aussi tôt dans ma vie à ce type de raisonnement ?

Pas étonnant que l’idée même de «faire de l’argent» à partir d’une simple idée rendant tout possible, soit si bien ancrée dans la culture américaine !

J’aurais aimé que l’on m’inculque que mes idées peuvent devenir réalité.

J’aurais aimé que l’on me dise que, oui, je suis capable de créer un vrai business peu importe mon âge.

Et que non, il n’y a pas besoin de travailler d'arrache-pied comme les frugalistes dont il est fait le portrait en tout début d’émission.

Je ne sais pas si tu as vu ce reportage, mais moi je l’ai trouvé super intéressant ! Des extrêmes qui s’opposent, des visions du monde qui se confrontent, j’aime ça !

C’est sûrement pour ça que j’ai décidé d’aller à total contre-courant en fermant une bonne fois pour toutes mon groupe Facebook. Pas parce que je trouve ça nul, pas parce que je trouve que cela ne fonctionne pas, mais juste pour une autre raison que j’ai développée lors de mon dernier live. Chaque jeudi, je suis en direct sur ma page fan pour faire le point avec toi. N’hésite pas à venir me faire un coucou !

 

Alors je sais, tu dois te demander comment faire maintenant ? Comment faire pour me poser des questions et avoir mes conseils avisés (ainsi que tous ceux de la communauté !) et bien désormais c’est dans mon membership que cela se passe. Et lundi dernier, on a fait une vision-conférence de groupe pour discuter toutes ensemble des problématiques de chacune et de comment les résoudre. J’ai vraiment trouvé ça top !

J’ai longtemps été fermé au système de l’abonnement que je voyais comme une contrainte pour moi à devoir créer du contenu constamment pour mon audience. J’avais franchement peur de ne pas tenir la cadence. Finalement, en prenant mes lunettes de jeunes entrepreneurs américains (...lol), je me rends compte que tout est possible et qu’Il me suffisait juste de me positionner différemment.

Quel est ce truc qui te fait peur, te rebute, te fait traîner des pieds que l’enfant en toi pourrait faire les doigts dans le nez si on lui avait appris à entreprendre dès le tout début de sa vie ?

Dis-moi en commentaire !


​Leçons apprises de mes derniers challenges.

 Leçons apprises de mes derniers challenges.

Je ne sais pas si tu envisages un jour d’organiser des challenges, mais ce que j’ai à te dire sur le sujet pourrait bien t’éclairer.

À vrai dire, la toute première fois que j’ai fait un challenge, nous étions en mai 2017. Après cette expérience, je pensais franchement qu’il n’y en aurait plus d’autres. Moins de 100 inscrits, 0 vente. Pour une 1ère tentative, je l’avais interprété comme un échec cuisant.

Malgré tout, j’avais beaucoup aimé l’interaction avec les participantes. J’ai retenté ma chance au mois de juillet suivant, avec un tout nouveau challenge. Une fois encore, j’ai vraiment trouvé l’expérience utilisateur extra. À vrai dire, je prenais autant de plaisir que mes participantes à être en direct pour leur parler et les conseiller. Côté ventes, le résultat n’était pas fou, mais au moins il y avait du résultat.

Lorsque j’ai quitté mon emploi salarié en mars dernier, j’ai instantanément pensé à organiser un challenge pour trouver de nouvelles clientes. Il fallait que je frappe fort, que je voie grand, parce que je ne pouvais pas me planter. #jaidesfacturesàpayer

Si tu as eu l’occasion de lire mon article sur comment gagner de l’argent avec un petit groupe Facebook, tu sais déjà que cela a fonctionné bien au-delà de mes attentes.


😲


Pour tout te dire, après avoir fait mon challenge en mai ET en juillet, j’étais à deux doigts de passer à autre chose.

Pour le coup. j’avais eu d’excellents résultats, mon chiffre d’affaires avait été multiplié par 3 entre le 1er et le 2nd challenge. Pourtant, je pensais me tourner vers la promotion d’une autre de mes formations (celle pour créer son site web sur Squarespace).


🤔


Dans ce genre de moment crucial pour le développement de son entreprise, c’est capital de pouvoir se tourner vers ses paires pour avoir des conseils avisés et ne pas se baser uniquement sur son ressenti. 

As-tu des gens autour de toi pour jouer ce rôle ?


J’en ai donc parlé à mes copines webentrepreneures. Autant te dire qu'elles m'ont très vite dissuadé de partir dans cette direction. Ouf.

Elles m’ont dit :

« Annelise, tu as sous la main une recette qui fonctionne, pourquoi vouloir essayer autre chose ? Pourquoi tiens-tu absolument à repartir de zéro ou presque ? Non ! Continue et amplifie ce que tu fais pour aller encore plus loin» .

Elles avaient raison.

🤫


Pourquoi a-t-on toujours cette tendance naturelle à se compliquer la vie quand les choses deviennent enfin faciles ?
C’est un mystère. 

Ce que j’ai compris à cet instant, c’était que plutôt que d’essayer de devenir bonne à plein de choses, j’avais tout à gagner à devenir bonne à UNE seule chose. En mettant son énergie et son focus à exceller dans une discipline, on s’assure de foncer droit au but. Plus de distraction, d’essai-erreurs, que de l’amélioration et du perfectionnement. 


C’est à cet instant que j’ai décidé de ne faire plus que ça.

De devenir la reine des challenges.
D’être la fille qui te challenge.
La personne incontournable pour apprendre comment organiser tes propres challenges.

Les challenges sont désormais ma marque de fabrique.

💁‍♀


 

Et parce que j’ai passé la phase de test et de validation de mon process de vente (et de mon offre !), je peux maintenant me concentrer sur l’amplification et surtout l’expansion.

Es-tu en train de te dire que tu rêverais de pouvoir en être là, mais que pour le moment t’es surtout en train de galérer à arrêter de dépenser ton énergie dans des actions qui ne fonctionnent pas ?

J’ai ce qu’il te faut !

🤗


Je viens d'ouvrir le QG des Warriors du Web.

Un endroit pour se retrouver entre femmes entrepreneures et avancer ensemble dans la création d’une stratégie web efficace. Histoire de passer moins de temps derrière ton PC à faire vivre ses réseaux sociaux et plus à réellement faire ton coeur de métier…



Chaque mois :
🔺 il y a deux rendez-vous en direct pour répondre à tes questions de façon personnalisée (que tu me poses de vive voix!) et un coaching gratuit pour l’une des membres. 
🔺Des vidéos à consommer sans modération pour ne plus stagner, 
🔺des femmes autour de toi avec la même détermination.

Et, dès le mois de décembre place aux challenges mensuels (avec pour démarrer, comment doper les téléchargements de son cadeau gratuit !).



👉Je viens tout juste de lancer les préventes, tu nous rejoins ? 💪


Mon nouveau projet (pas) secret

 Mon nouveau projet pas secret de création d’un membership pour entrepreneure

J’ai du mal à croire que le dernier article date de il y a tout juste une semaine. A vrai dire, j’y crois tellement pas que je suis même allée vérifier avant de commencer à t’écrire ! Depuis mon dernier post, j’ai l’impression qu’il s’est passé une TONNE de choses et en fait je crois que c’est franchement beaucoup dans ma tête que tout s’est passé. 🤣

Je ne sais pas toi, mais moi quand j’ai une idée en tête, je suis du genre fonceuse, jusqu’au-boutiste, qui ne peut pas se sortir l’idée de la tête tant que tout n’a pas été réalisé de A à Z. Je veux que ça se mette en place. Là. Maintenant. Tout de suite. Tu comprendras que la patience n’est pas ma plus grande qualité !

Bref, la semaine dernière je te parlais de mon idée de créer des challenges thématiques réguliers. Et bien sûr, en bonne entrepreneure créative, les idées ont commencé à fuser de partout, en me disant que cela pourrait être TELLEMENT plus que ça !

L’idée a ainsi germé de créer de toute pièce un membership. Je veux poursuivre le travail initié lors des précédents challenges pour t’amener à l’étape suivante. Nous avons vu comment créer un produit d’appel, faire en sorte qu’il soit téléchargé, et après ?

🤔On fait quoi après ?
🤔C'est quoi la suite du processus ?

Eh bien après vient le membership où je t'amène chaque mois à l'étape suivante.

Je n’ai pas envie de créer un énième club avec des formations en ligne sur Facebook, Youtube, Pinterest, etc. Ce n’est pas du tout mon objectif, car je pense que cela ne t’apporterait pas grand-chose. Car vois-tu, tout le monde te dit qu’il faut utiliser tel outil ci, tel outil ça, mais y a personne pour t’expliquer comment vraiment intégrer ça dans une stratégie globale.

Mon expérience de ces dernières années m’a fait comprendre et saisir combien on avait vite fait de tomber dans la spirale de la création de contenu infernale, dans la publication sur les réseaux sociaux parce que tout le monde dit qu’il faut le faire, se montrer autant que possible pour être visible, essayer de faire le buzz, d'avoir des publications virales...

Le truc c’est qu’en réalité, tout ceci n’est que le sommet de l’iceberg.

Oui, il faut être présent en ligne, mais exister pour exister n’a absolument aucune utilité.

Il faut être présent de façon subtile et stratégique pour que cela fasse sens dans le développement de son entreprise. Je vois trop d’entrepreneurs se transformer en community managers. De gros efforts déployés, mais pour quel résultat ? Plus de followers ? Où sont les clients dans tout ça ? Utiliser les réseaux sociaux pour être visible sur le net est essentiel, mais il est indispensable de s’en servir en ayant en tête une vision, un plan. Et c’est dans cet objectif que je vais créer mon membership. Pour te donner chaque mois des éléments de construction de ton plan.

Si tu veux en savoir un peu plus sur ma vision du projet, pourquoi j’ai l’impression de devoir tout recommencer à zéro, quelles sont les options qui se présentent et comment ça va se dérouler, je t’invite à regarder le Facebook live que j’ai fait à ce sujet dimanche dernier. J’ai vraiment envie de partager avec toi les différentes étapes de ce projet. Ceci est définitivement l’étape 1.

Dans cette vidéo, tu y apprendras que j’ouvre les préinscriptions dès maintenant. Bien que le lancement officiel (avec le démarrage des challenges) aura lieu en janvier, je vais commencer d’ores et déjà à offrir une expérience unique aux membres qui embarquent de suite. Il va y avoir des coachings gratuits pour les membres, des FAQ en «Skype» avec moi et bien sûr le tout à un tarif de préventes qui sera inférieur au prix futur de lancement.